Impact en prévention

    Bénéfices de la méthodologie pour les travaux d’isolation thermique par l’extérieur

    La méthodologie décrite est déterminante pour garantir la sécurité des opérateurs et assurer de bonnes conditions de travail. En effet, elle associe protection des opérateurs et compatibilité avec chaque phase de travaux. Le dispositif de protection n’est en place que pour les premières phases de travail au cours desquelles sa présence n’a pas d’impact sur la qualité finale. Ensuite les opérateurs poursuivent les travaux sans contrainte ni obstacle aux mouvements.

    Adopter cette méthode, c’est organiser et anticiper le déroulé des phases de travaux. Elle contribue à diminuer les risques de chute de hauteur et à limiter les postures de travail contraignantes. Elle participe également, à partir de la planification préalable des tâches, à l’optimisation des temps d’attente. Ainsi, elle contribue à la maîtrise des coûts et des délais et favorise la qualité finale des travaux.

    Risque principal

    Chute de hauteur

    Risque fortement diminué

    Le garde-corps démontable côté façade/pignon pour sécuriser un échafaudage de pied en travaux d’ITE

    Les travaux d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) sont souvent réalisés à partir d’un échafaudage de pied. Ils impliquent d’installer l’échafaudage à une distance supérieure à 20 cm de la façade ou du pignon à isoler. Dans ces conditions, des moyens de protection contre les chutes doivent être posés sur les côtés extérieurs de l’échafaudage mais également du côté façade/pignon du bâtiment.

    Sur un échafaudage de pied, le garde-corps démontable constitue l’équipement le plus couramment utilisé comme moyen de protection contre les chutes de hauteur côté façade/pignon du bâtiment. Il est mis en place lors du montage de l’échafaudage.

    Pour réaliser les premières phases de travaux d’ITE, telles que la préparation du support, la pose des profilés, des éléments d’ossatures et la mise en œuvre des panneaux d’isolant par collage ou calage, les opérateurs sont protégés des chutes de hauteur, côté façade/pignon, par ce garde-corps démontable en place.

    Les éléments constitutifs du garde-corps démontable

    Le garde-corps démontable est composé d’une lisse située entre 1 et 1,1 mètre, d’une sous-lisse à 50 cm et d’une plinthe de 10 à 15 cm au niveau du plancher. Cette plinthe permet notamment d’éviter les chutes d’objets.

    Le démontage du garde-corps côté façade/pignon avant la poursuite des travaux d'ITE, une nouvelle méthodologie de travail éprouvée

    Après la pose des panneaux d’isolant rigides, le garde-corps peut être démonté pour la suite des travaux, lorsque les trois conditions suivantes sont remplies :

    1. le vide entre le bord des planchers d’échafaudage et la façade/le pignon revêtu(e) de l’isolant n’excède pas 20 cm ;
    2. la durée de séchage du produit de collage/calage, préconisée par le fabricant (avis technique du système d’ITE), a été respectée, avec un minimum de 24 heures si cette durée est plus courte ;
    3. l’élévation de l’isolant est réalisée sur la totalité de la façade ou du pignon.

    En cas d’arrêt de chantier en cours d’élévation de l’isolant sur la façade/le pignon, l’isolant posé doit dépasser d’au moins 1 mètre au-dessus du plancher d’échafaudage concerné pour que l’enlèvement du garde-corps démontable soit possible. Ce démontage ne peut cependant être réalisé que si les conditions 1 et 2 ci-dessus sont également respectées.

    S785-Chantier d'ITE Échafaudage de pied lors de travaux d'ITE

    Poursuite des travaux d’ITE après démontage du garde-corps côté façade/pignon

    Après l'enlèvement du garde-corps côté façade/pignon, les opérateurs peuvent alors procéder, en sécurité, aux phases ultérieures des travaux d’ITE, telles que le chevillage de l’isolant, le cas échéant, le traitement des points singuliers, la mise en œuvre du système d'enduit de base et revêtement de finition.

    Sans le garde-corps, ils sont en capacité de maîtriser le geste professionnel et donc le rendu et l’aspect final, tout comme leur temps d’intervention.

    S785-ITE-Mise-en-oeuvre-enduit Mise en œuvre de l'enduit.

    Conditions d’attente avant démontage du garde-corps démontable

    Avant démontage du garde-corps, l’attente de 24 heures minimum ou de la durée de séchage du produit de collage/calage, préconisée par le fabricant, si celle-ci est plus longue (avis technique du système d’ITE), est requise impérativement.

    Conditions de modification de l’échafaudage de pied dans le cadre de travaux d'isolation thermique par l'extérieur

    L’échafaudage de pied est monté avec garde-corps de montage et démontage en sécurité sur la face extérieure et les côtés, contreventements et ancrages, conformément à la notice du fabricant, par du personnel formé.

    Le plan de l’échafaudage et sa note de calcul intègrent les configurations avec et sans garde-corps démontables, ajoutés côté façade/pignon comme moyen de protection contre les chutes de hauteur.

    La vérification de l’échafaudage avant mise en service tient compte de cette particularité. L’utilisateur de l’échafaudage, par ailleurs formé à l’utilisation et au travail sur ce type d’équipement, peut, dans ces conditions, ôter le garde-corps démontable sans remettre en cause la vérification de mise en service.

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de chute de hauteur ?

    Consultez le zoom sur le risque

    Retrouvez nos formations travaux en hauteur

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus