Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Prévoir des moyens de stabilisation et de circulation en sécurité

    C’est la notice d’instructions fournie par le fabricant qui fait référence lors de la préparation et de l’utilisation des banches destinées au coffrage des murs en béton. Vous y retrouverez les actions de prévention à appliquer étape par étape.

    Autre document indispensable, le plan détaillé de calepinage des coffrages et de leurs équipements, à réclamer au loueur ou au service matériel de votre entreprise, vous permettra de vérifier la présence de l’ensemble des éléments, en particulier de sécurité, et facilitera la commande, la livraison et le montage sur chantier. Il sera complété par un calcul et un plan de stabilisation.

    Privilégiez le travail au sol pour les opérations de montage, depuis l’assemblage des panneaux à l’aide des griffes jusqu’à la mise en place des équipements de sécurité.

    En ce qui concerne la stabilisation des coffrages, les fabricants proposent deux systèmes :

    • l’ancrage des étais de réglage dans les planchers ;
    • la pose d’étais de stabilisation ancrés sur planchers ou sur lest.

    Respectez les consignes de mise en œuvre relatives à ces deux cas.

    Les passerelles, garde-corps, échelles d’accès seront installés en observant également les consignes de sécurité données par les fabricants, gage également d’une plus grande facilité de mise en œuvre.

    Il est préférable d’avoir une passerelle sur chaque coffrage en vis-à-vis. À défaut, équipez le coffrage muni de passerelle de garde-corps côté face coffrante, ce qui permet de circuler sans danger sur la plate-forme.

    Enfin, assurez-vous que les angles des coffrages seront traités afin d’assurer la continuité de la protection contre les chutes grâce à des équipements spécifiques ou des passerelles et de garde-corps extensibles.

    Privilégier le niveau le plus élevé de prévention

    Dans les notices mises à disposition des coffreurs-bancheurs, les fabricants décrivent deux niveaux de sécurité. Le deuxième prévoit des passerelles équipées de platelages, de trappes et d’échelles ainsi que de garde-corps complets, positionnées aussi bien en tête du coffrage qu’en position intermédiaire, le tout complété par un garde-corps installé côté face coffrante.

    C’est ce dispositif qui est conseillé par l’OPPBTP car il exclut le travail à l’échelle et l’ancrage sur des bétons dont on ne maîtrise pas la résistance.

    Pour en savoir plus

    Les solutions en relation

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus