Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Choix du matériel adapté

    • Réalisez préalablement aux travaux un calcul d’étaiement et un plan d’étaiement.
    • Le plan d’étaiement mentionne l’emplacement des filières ou des poutrelles BA préfabriquées ainsi que l’espacement des étais qu’il convient de respecter. La charge à reprendre par mètre de filière et pour chaque étai sera calculée.
    • Le choix des étais est fonction de la hauteur d’étaiement et de la charge à reprendre. Tenez compte du déploiement de l’étai pour vérifier sa capacité portante (tableaux du fabricant). Le choix d’étais normalisés permet d’avoir une garantie sur leur résistance et leur durabilité. Nous recommandons de limiter les hauteurs d’étaiement à 3 mètres ; à partir de cette hauteur, l’utilisation de tours d’étaiement est vivement souhaitée.
    • Privilégiez l’utilisation d’étais équipés de dispositifs de décintrage. En effet, en l’absence de ces dispositifs, le décintrage s’effectue la plupart du temps à coups de marteau sur les poignées de manœuvre. Outre la détérioration du matériel que cela entraîne, le personnel s’expose à des troubles musculo-squelettiques et à des bruits d’impact pouvant entraîner une surdité professionnelle.
    • Des poutrelles ou des étais peuvent également tomber sur les personnes.
    • Dans le cas d’une utilisation d’étais traditionnels, procurez au personnel une clé de desserrage des étais.
    • Dans tous les cas, adaptez la dimension des étais à la hauteur de l’étaiement. Les empilements d’étais, le calage, notamment avec des corps creux, la reprise des étais par flexion d’une poutrelle ou d’un bastaing sont proscrits.

    Entretien des étais

    À chaque retour de chantier, triez les étais afin que ceux qui sont endommagés ne soient pas réutilisés. En particulier :

    • retirez du service les étais dont les broches ont été détériorées ou perdues et remplacées par des éléments de fortune ;
    • contrôlez l’état des dispositifs antidéboîtement, notamment celui du manchon fileté qui garantit le nombre minimal de filets en prise ;
    • vérifiez l’état des manchons. Remplacez les manchons dont les poignées de manœuvre ont été cassées par des manchons neufs d’origine. Ne faites pas de réparations ni de soudure sur un manchon cassé ;
    • retirez du service les étais détériorés, notamment ceux qui ont été déformés aux extrémités sous les chocs du décintrage.

    Mise en œuvre correcte du matériel

    • Placez les étais verticalement.
    • Disposez-les suivant le plan d’étaiement établi par le fabricant de plancher ou le bureau d’études techniques.
    • Respectez la densité d’étais déterminée par l’étude compte tenu de leur résistance donnée par le fabricant en fonction de leur déploiement.
    • Utilisez des trépieds ou des cadres pour stabiliser les étais d’extrémité des filières le temps de leur mise en place. Les étais intermédiaires sont ajoutés ensuite.
    • Utilisez des fourches pour caler les filières afin d’éviter leur renversement.
    • Axez les filières dans les fourches.
    • Appuyez les platines sur des pièces de bois de qualité (ni fendues, ni écrasées) de dimensions adaptées aux charges à répartir.
    • Lorsque les étais d’une même filière doivent appuyer sur le sol ou une surface ne résistant pas au poinçonnement, les disposer sur une semelle de bois filante assurant une répartition des charges sur la surface d’appui.

    Opérations à proscrire lors de l’exécution des planchers

    Lors de la mise en œuvre d’un plancher à poutrelles et entrevous, ne posez pas une palette d’entrevous pleine et ne concentrez pas les matériaux, mais répartissez-les avant la pose.

    Sur un plancher terminé, ne concentrez pas les matériaux.

    Lors du bétonnage, évitez toute concentration de béton. Choisissez une benne à béton dont la commande d’ouverture et de fermeture permet une bonne répartition du béton. Déversez le béton au plus près de la surface à bétonner afin d’éviter les effets dynamiques dangereux et la ségrégation du béton.

    Stockage et manutention

    Utilisez des paniers à étais avec roulettes pour stocker les étais. Ne colisez jamais les étais par paquets au moyen d’une élingue chaîne.

    Ces paniers d’étais seront conçus avec des anneaux de manutention et, éventuellement, des fourreaux de manutention pour fourches de levage.

    Réglementation

    Selon le Code du travail, la conception des étaiements d'une hauteur de plus de 6 mètres est justifiée par une note de calcul et leur construction réalisée conformément à un plan de montage préalablement établi, sauf en cas d'urgence ou d'impossibilité. La note de calcul et le plan de montage sont conservés sur le chantier. Ces dispositions ne sont pas applicables aux étaiements mis en œuvre pour l'exécution des travaux souterrains (article R4534-105).

    L'enlèvement des cintres et des coffrages ainsi que l'enlèvement des charpentes soutenant ces installations ne peut être réalisé que sous le contrôle d'une personne compétente désignée par l'employeur (article R4534-106).

    Il convient par ailleurs de se référer à la notice du fabricant d’étais qui indique la capacité des étais en fonction de leur classe et de leur déploiement.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus