Protection d’un pont dalle construit sur cintre

    Avant et pendant la pose des garde-corps définitifs sur les tabliers de pont, la protection en bordure de rives est assurée soit par garde-corps temporaire, soit en interdisant tout accès aux zones exposées du tablier.

    Lors des opérations de ferraillage ou de bétonnage, l'implantation des garde-corps temporaires sur le coffrage doit permettre une circulation facile aux abords du plot. Toujours prévoir un accès à ce plot.

    Dans le cas de la construction sur cintre du tablier, fixer les garde-corps d'abord sur le coffrage puis sur le béton du plot.

    Poser, si possible, les barrières lourdes définitives avant de retirer le garde-corps provisoire.

    Mesures de protection antichute lors des circulations sur le tablier

    Garde-corps sur voussoir préfabriqué : fixer le garde-corps d'abord sur le moule, puis sur l’élément préfabriqué. Le compléter par un garde-corps fixé sur le hourdis inférieur du voussoir avant d’être livré au chantier.

    Garde-corps sur voussoir coulé en place à l’aide d’un équipage mobile : équiper le garde-corps dès son décoffrage suivant le principe utilisé lors de la préfabrication.

    Garde-corps sur poutre préfabriquée de rive : la présence d’un « relevé » formant le coffrage de la rive du pont permet de fixer un garde-corps provisoire lors de la mise en place de la poutre de bordure.

    Tablier mixte acier béton : avant le lancement de l’ensemble poutres métalliques et ferraillage, fixer le garde-corps sur le ferraillage du hourdis à l’aide de fourreaux soudés à l’armature. Laisser le garde-corps en place lors du coffrage puis du bétonnage.

    Pose des garde-corps périphériques temporaires : règles de sécurité

    Privilégier la pose des garde-corps définitifs à l’avancement des travaux par rapport aux garde-corps provisoires.

    Utiliser des garde-corps provisoires conformes à la norme NF EN 13374+A1 de décembre 2018. Ces garde-corps sont conçus pour supporter les différents câbles et tuyauteries de l’installation de chantier.

    Fixer les garde-corps par enfilage du montant dans un fourreau, soit scellé dans le béton, soit bien soudé sur l’armature.

    Implanter les garde-corps de façon à ne pas gêner la pose des corniches et des garde-corps définitifs du tablier en phase ultérieure.

    Utiliser une plate-forme élévatrice de personnes (PEMP) pour poser les garde-corps définitifs, comme pour les éléments de corniches.

    Pour en savoir plus

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de chute de hauteur ?

    Consultez le zoom sur le risque

    Retrouvez nos formations travaux en hauteur

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus