• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_tech

Vérification de la pollution des PEMP

Questions/Réponses

Mise à jour le 24/02/2020

La question posée

Lorsque dans un tunnel, le système de ventilation est arrêté, y a-t-il un risque pour les opérateurs concernant les fumées d’échappement dégagées par les moteurs diésel des PEMP ?( ?Il y a parfois 20 à 30 PEMP dans le même secteur.)

Le contrôle anti-pollution ( gaz d’échappement) est-il réalisé lors des vérifications ?

Et si oui à qu’elle fréquence ? (6mois ; 1 an ; 2 ans) ?

Utiliser un équipement de travail motorisé avec un moteur thermique dans un milieu non aéré est à déconseiller, cela va de la tronçonneuse à la PEMP en passant par le chariot élévateur ou le groupe électrogène. Dans tous les cas il appartient à l’employeur d’évaluer les risques encourus pour la santé et la sécurité des travailleurs (art. R. 4412-5). Par ailleurs, dans les notices d’instructions, les constructeurs donnent pour consigne de ne pas utiliser de tels équipements dans des locaux fermés.

 

Dans le cas cité, il est tout de même navrant de constater que le système de ventilation existant n’est pas utilisé !

 

Lors de la VGP il n’y a pas de mesure et de contrôle de la pollution des moteurs thermiques des engins ; par contre des nacelles élévatrices PEMP électrique existent pour ce genre de situation et sont donc à privilégier lors de l'examen d'adéquation.

Chargement en cours

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.