Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

Solutions concrètes pour vous aider

Dans nos métiers du BTP, l’exposition à la silice concerne surtout les chantiers de rénovation ou de démolition du gros œuvre. Les poussières de silice cristalline sont émises lors d’opérations courantes comme la découpe, le percement ou le décapage, sur des matériaux aussi répandus que le béton, les pierres siliceuses ou les céramiques. Vous pouvez prévenir ce risque en adoptant des moyens de prévention adaptés à votre chantier : utilisez des dispositifs de brumisation, installez des systèmes d’aspiration sur vos outils, portez des EPI… Grâce à ces actions, vous travaillez en sécurité !

Boite à outils Covid-19

Références juridiques

Le Code du travail fixe des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) pour les différents types de silice cristalline (quartz à 0,1 mg/m3, cristobalite et tridymite à 0,05 mg/m3) ainsi que pour les mélanges de poussières (article R4412-149). Il fixe également une VLEP pour les mélanges de poussières de silice et d'autres natures (articles R4412-154 et R4412-155).

Les travaux exposant à de la silice cristalline sont interdits aux travailleurs de moins de 18 ans (dérogation possible sous conditions).

La silice cristalline étant un agent chimique dangereux, les règles générales de prévention spécifique au risque chimique sont à respecter (articles R4412-1 à R4412-57 du Code du travail).

Besoin d'aller plus loin

Des interrogations sur les produits chimiques ?

Découvrez la situation de travail

Retrouvez notre catalogue de formation

Accéder

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus