261 Dossier Heurts engin-piéton : comment les éviter

    ©DR

    En résumé

    • La collision engin-piéton constitue un risque majeur sur un chantier.
    • Organisation, formation et solutions techniques contribuent à réduire ce risque.

    Sur les chantiers, les risques de heurt entre les piétons, les camions et les engins qui chargent et déchargent du matériel représentent toujours 50 % des accidents mortels dans le BTP. Mais la coactivité n’est pas la seule cause d’accidents du travail. Des moyens pour y faire face existent : organisation du travail, formation, équipements techniques.

    Heurt engin-piéton : l'importance du diagnostic initial

    «Il n'y a pas une seule situation où les besoins sont identiques en termes de mesure de prévention, souligne Gilles Vaquin, consultant en prévention. Le diagnostic spécifique des coactivités engin-piéton permet d'adapter les systèmes de prévention pour répondre aux besoins de chaque chantier.» Les spécificités sont nombreuses : environnement de travail, flux de personnes et d'engins, multi-activité… Chaque chantier est unique et l'une des premières réponses en termes de prévention porte sur l'organisation du travail.

    Un point sur lequel insiste Pascal Lamy, responsable d'études à l'INRS : «L'organisation est à traiter en priorité. D'abord sur la vie du chantier, avec des actions de séparation des flux et de mise en place de signalisation temporaire pour un plan de circulation plus sûr, puis via la formation et la sensibilisation des collaborateurs aux facteurs de risque.»

    Des équipements performants pour éviter les heurts engin-piéton

    «Nous recommandons ensuite un travail sur la visibilité en cabine: la suppression des angles morts via l'ajout d'accessoires de vision contribue à réduire activement le risque», ajoute Pascal Lamy. L'angle mort est l'ennemi des flux de circulation sur chantier. Des solutions techniques améliorent la vision indirecte avec des rétroviseurs élargis ou des caméras jusqu'à une vision à 360°. D'autres systèmes peuvent aussi alerter en cas de présence dans une zone dangereuse ou réduire la gravité des accidents : alerte radar de la présence d'obstacles autour de l'engin ou systèmes de radiodétection où les piétons sont équipés de badge. Le conducteur doit être accompagné par ces systèmes d'aide, en évitant le risque de la surcharge d'information. Les interactions directes de certains de ces systèmes avec l'engin vont permettre de le ralentir automatiquement en cas de détection d'un piéton.

    Cette innovation importante pour la prévention des heurts conduit à les considérer comme un dispositif de sécurité, soumis aux exigences essentielles de santé et de sécurité (EESS) de la directive machine.

    « On pourrait imaginer une norme contraignante sur la réduction du risque engin-piéton. Cela permettrait à terme de déployer de véritables systèmes anticollisions », souligne Gilles Vaquin. Le chemin (balisé) vers la suppression du risque de heurt ?

    ❛❛ Le diagnostic spécifique des coactivités engin-piéton permet d'adapter les systèmes de prévention pour répondre aux besoins de chaque chantier. ❜❜ Gilles Vaquin, consultant en prévention.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus