• Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Les exosquelettes entrent chez Point.P

- Mise à jour le 23/03/2016 17:39

Point.P a signé un partenariat avec RB3D pour développer un exosquelette permettant de réduire la pénibilité liée aux gestes de manutention dans les points de vente.

Exosquelette (© Joseph Melin

EXO-UP, tel est le nom de code de l’exosquelette développé en partenariat par Point.P et la société spécialisée dans l’assistance aux gestes RB3D. L'objectif de l'outil est de réduire la pénibilité due aux manutentions manuelles de charges dans les points de vente de l’enseigne. "La réflexion menée avec RB3D autour de cet exosquelette entre pour nous dans une approche plus globale d’ergonomie et d’organisation du travail pour nos collaborateurs", précise Hervé Biancarelli, directeur général de l’enseigne.
L'enjeu pour Point.P Travaux Publics et RB3D est de développer un outil adapté à l’univers particulier du négoce et de répondre à la multiplicité des gestes induits par le port de différentes charges : sacs de ciment, tuyaux et pièces de raccordement, éléments en béton préfabriqué, fontes de voirie… qui peuvent être stockés sur des racks, des palettes…

Un exosquelette conçu pour porter des charges jusqu’à 40 kg

EXO-UP est un exosquelette complet comprenant bras et jambes. Il fonctionne lorsque l’opérateur est en mouvement pour lui apporter une assistance lors d’activités difficiles, notamment de portage. "Nous développons EXO-UP afin qu’il donne aux collaborateurs de Point.P Travaux Publics la puissance nécessaire à la manutention et au portage de charges lourdes, jusqu’à 40 kilos, en limitant la pénibilité liée à ces tâches", explique Serge Grygorowicz, fondateur et président du directoire de RB3D. Aujourd’hui, l’exosquelette est capable de suivre les mouvements de l’opérateur, même dans les mouvements de torsion ou d’accroupissement, et s’adapte à tous les collaborateurs quelle que soit leur morphologie.
La finalisation d’EXO-UP est prévue pour la fin de l’année 2016. Dans un premier temps, il sera utilisé dans une dizaine de sites pilotes puis déployé dans la totalité des 60 agences Point.P Travaux Publics en France.

Lire aussi : L'exosquelette en marche sur les chantiers (Prévention BTP n°183)



  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

Prévention BTP, le mag'

Le n°200 est paru !

Prevention BTP n°200

Le 200e numéro du magazine Prévention BTP est paru. Au sommaire : un dossier spécial démolition, un cahier technique dédié à la maçonnerie, des chantiers, de l'actu, de la santé...
Numéro disponible en version papier ou digitale.
En savoir plus

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.